AccueilPlantationsSemencesExpliquez comment débuter les semis de courgettes et concombres en fin mars...

Expliquez comment débuter les semis de courgettes et concombres en fin mars sous abri.

Bien démarrer avec la mise en pot des courgettes et concombres

Saviez-vous qu’il est possible de commencer à semer des courgettes et des concombres dès la fin du mois de mars, sous abri, pour obtenir une récolte hâtive ? Ces légumes-phares de l’été, originaires des régions chaudes de notre planète, peuvent en effet démarrer leur cycle de vie en toute quiétude à l’intérieur, avant de rejoindre le potager lorsque les risques de gelées se seront écartés. Voyons ensemble comment procéder pour réussir leur semis.

Choisir le meilleur matériel

Les courgettes et les concombres, par leur grande taille et leur développement vigoureux, nécessitent de disposer assez tôt d’un contenant aux bonnes dimensions. À ce titre, privilégiez des pots de 8 à 10 cm de diamètre, que vous pourrez vous procurer en jardinerie ou sur le site de Botanic par exemple. Pensez également à choisir une bonne terre à semis, comme celle proposée par Compo Sana. Elle est spécialement conçue pour favoriser la germination des graines et le développement des jeunes plants.

Le processus de semis

Lorsque vous avez votre matériel à disposition, voici comment procéder pour faire vos semis de courgettes et concombres sous abri :

  1. Remplissez votre pot avec la terre à semis, en tassant légèrement.
  2. Procédez au semis en déposant une graine de courgette ou de concombre au centre de votre pot, à environ 2 cm de profondeur. Recouvrez-la délicatement de terre.
  3. Arrosez en douceur, sans détremper la terre, puis placez votre pot à l’abri du gel, dans un endroit lumineux. Une température de 20 à 25°C est idéale pour la levée des graines.
  4. Surveillez régulièrement l’humidité de votre substrat. Il doit rester légèrement humide, sans jamais être détrempé.

Que faire après la levée ?

Une fois que vos plantules auront montré le bout de leur nez, réduisez progressivement le taux d’humidité du substrat, tout en veillant à ne pas les laisser se dessécher. Lorsqu’elles auront développé leur deuxième paire de vraies feuilles, il sera temps de les acclimater progressivement à la vie extérieure avant de les installer définitivement en pleine terre.

La transplantation en plein terre

Lorsque tout risque de gelée est écarté, généralement vers la mi-mai, vous pouvez transplanter vos courgettes et concombres en pleine terre, dans un emplacement bien ensoleillé de votre potager. Pensez à espacer les plants de 1 m en tous sens pour les courgettes, et de 80 cm pour les concombres.

FAQ sur les semis de courgettes et concombres

  1. Dois-je faire tremper les graines avant le semis ?
    Non, ce n’est pas nécessaire pour les courgettes et les concombres. Cette pratique est parfois recommandée pour les graines à germination difficile, ce qui n’est pas le cas ici.
  2. À quelle fréquence dois-je arroser mes semis ?
    Tout dépend de la température et de l’humidité de la pièce où ils se trouvent. En règle générale, veillez à ce que le substrat ne se dessèche jamais complètement, sans pour autant le détremper. Un arrosage tous les deux à trois jours devrait suffire.
  3. Quand dois-je commencer à fertiliser mes semis ?
    Vous pouvez commencer à apporter une petite dose de fertilisant riche en azote lorsque vos plantules ont développé leur deuxième paire de vraies feuilles. Cela aidera à soutenir leur vigoureux développement.
lire  Protégez efficacement vos semis de février contre les gelées tardives

Top Infos

Coups de cœur