AccueilEquipementsOutils motorisésComment fonctionne un robot de tonte ?

Comment fonctionne un robot de tonte ?

Le robot de tonte est devenu un incontournable pour les propriétaires de jardins qui souhaitent bénéficier d’une pelouse toujours impeccable sans fournir le moindre effort. Mais comment fonctionne exactement cette merveille de la technologie ? Dans cet article, nous explorons les différents éléments et principes de fonctionnement de ces robots intelligents afin de mieux comprendre leur efficacité et leurs particularités.



Le principe général du robot de tonte



Un robot de tonte est une machine autonome conçue pour parcourir un jardin et couper l’herbe à une hauteur prédéterminée. Doté d’un système de navigation intelligent, il est en mesure de se déplacer de manière indépendante en suivant un parcours aléatoire ou prédéterminé selon les modèles. Son fonctionnement repose sur plusieurs éléments clés :




  1. Système de coupe : Le robot de tonte est équipé de lames rotatives, généralement disposées sur un disque, qui permettent de couper l’herbe avec précision.

  2. Batterie : Il est alimenté par une batterie rechargeable qui lui confère une certaine autonomie (entre une et plusieurs heures selon les modèles).

  3. Station de charge : Après avoir accompli sa mission ou en cas de batterie faible, le robot retourne automatiquement à sa station de charge pour refaire le plein d’énergie.

  4. Capteurs : Plusieurs capteurs sont intégrés au robot afin de lui permettre d’éviter les obstacles, de détecter les limites de son périmètre d’action et de contrôler la hauteur de coupe.



Détermination du périmètre de tonte



Pour éviter que le robot ne sorte de votre jardin ou n’empiète sur des zones où il ne doit pas aller (massifs, terrasses, etc.), il est nécessaire de définir un périmètre de tonte. Ce dernier est établi grâce à un câble périphérique, également appelé fil d’antenne, qui émet un signal électromagnétique capté par le robot tondeuse.

lire  La surveillance de l'humidité et la nutrition des plantes grâce aux capteurs de sol


Installation du câble périphérique



Le câble périphérique est installé tout autour du périmètre de tonte souhaité, soit en l’enfouissant légèrement dans le sol (à quelques centimètres de profondeur), soit en le fixant avec des cavaliers spéciaux. Il est important de bien suivre les consignes fournies par le fabricant pour assurer une installation optimale et éviter les interférences entre le signal émis par le fil et les capteurs du robot.



Détection et suivi du périmètre



Grâce à ses capteurs, le robot de tonte détecte le signal émis par le câble périphérique et suit ainsi le périmètre défini. Si le robot s’approche trop près de la limite, il change automatiquement de direction pour rester à l’intérieur du périmètre autorisé. Certains modèles de robots sont également équipés d’un capteur de soulèvement qui stoppe automatiquement la machine si celle-ci est soulevée ou renversée en dehors du périmètre de tonte.



La navigation et le parcours de tonte



Le robot de tonte se déplace selon un parcours préétabli ou aléatoire pour couvrir l’intégralité de la surface à tondre. Plusieurs modes de navigation sont généralement proposés selon les modèles :




  1. Mode aléatoire : Le robot se déplace au hasard dans le jardin, changeant souvent de direction pour éviter les obstacles et ne jamais passer trop longtemps au même endroit. Ce mode assure une coupe uniforme de la pelouse sur l’ensemble du terrain.

  2. Mode cartographie : Certains robots sont équipés d’un système de cartographie qui leur permet de mémoriser la disposition du jardin et de suivre un parcours prédéterminé pour optimiser le temps de tonte.

  3. Mode spirale : Il s’agit d’un mode complémentaire utilisé pour couper l’herbe dans des zones spécifiques, comme autour d’un arbre ou d’un massif. Le robot suit alors une trajectoire en spirale jusqu’à ce que la zone ciblée soit entièrement tondue.

lire  Quelles astuces pour réparer les petits problèmes courants sur une tondeuse ?


Adaptation aux conditions de tonte



Les robots de tonte sont conçus pour s’adapter à différentes conditions, telles que la météo, la hauteur et la densité de l’herbe, ou la présence d’obstacles. Ils sont ainsi équipés de capteurs qui leur permettent :




  • De détecter les zones où l’herbe est plus haute ou dense et d’y consacrer plus de temps pour obtenir une coupe uniforme sur l’ensemble du terrain.

  • De détecter les obstacles (objets, animaux, personnes) et de changer automatiquement de direction pour les éviter.

  • D’éviter les pentes trop importantes ou les trous, grâce à des capteurs d’inclinaison et de soulèvement.



Maintenance et entretien du robot de tonte



Pour préserver son efficacité et sa durabilité, un robot de tonte nécessite un entretien régulier. Parmi les opérations à effectuer :




  1. Le nettoyage : Après chaque tonte, il est important de retirer les débris d’herbe accumulés sous le robot, notamment autour des lames, afin d’éviter toute usure prématurée ou dysfonctionnement.

  2. L’affûtage des lames : Les lames doivent être aiguisées ou remplacées régulièrement pour assurer une coupe nette et précise.

  3. Vérification des capteurs : Il est conseillé de vérifier régulièrement que les différents capteurs fonctionnent correctement et de suivre les recommandations du fabricant pour leur maintenance.

  4. Entretien de la batterie : La durée de vie d’une batterie dépend en grande partie de son utilisation et de la manière dont elle est entretenue. Il convient donc de suivre les consignes du constructeur pour optimiser sa longévité.



Ainsi, le robot de tonte allie innovation technologique et commodité pour vous simplifier la vie et vous offrir un jardin toujours impeccable. En maîtrisant son fonctionnement et en lui assurant un bon entretien, vous profiterez pleinement de ses avantages et vous pourrez dire adieu à la corvée de tonte manuelle !

melwynn

Top Infos

Coups de cœur