AccueilEquipementsOutils de jardinageThermomètre de sol - Comment utiliser un thermomètre de sol pour vérifier...

Thermomètre de sol – Comment utiliser un thermomètre de sol pour vérifier la température du sol ?

Le thermomètre de sol est un outil indispensable pour tous les jardiniers qui souhaitent vérifier la température du sol. Ce dispositif permet d’optimiser la croissance des plantes et de prendre soin de votre jardin avec encore plus de précision.

Comment prendre la température du sol


Dans cet article, nous allons explorer comment utiliser un thermomètre de sol pour contrôler avec efficacité la température du sol.

Choisir le bon type de thermomètre de sol


Il existe plusieurs types de thermomètres de sol sur le marché, chacun ayant ses avantages et inconvénients. Voici quelques-uns des principaux types :

  • Thermomètre à sonde : Il s’agit d’un thermomètre en forme de tige métallique que l’on enfonce dans le sol. La pointe de la sonde mesure directement la température du sol avec une grande précision.

  • Thermomètre infrarouge : Ce type de thermomètre fonctionne sans contact avec le sol et mesure simplement l’énergie thermique émise par celui-ci. Cela peut offrir moins de précision et n’être donc pas adapté aux cultures très sensibles.

  • Thermomètre numérique : Ces thermomètres sont généralement équipés d’une sonde que l’on insère dans le sol, mais il est également possible d’avoir des modèles sans fil, où un capteur de température est placé au niveau du sol.

lire  Serfouette - Quelles sont les meilleures façons d'utiliser la serfouette comme outil polyvalent ?

Le choix du thermomètre dépendra de vos besoins et exigences spécifiques. Les thermomètres à sonde offrent une grande précision tandis que les thermomètres infrarouges sont plus rapides, mais moins précis.

Choisir l’emplacement pour mesurer la température de la terre


Pour obtenir des résultats fiables avec votre thermomètre de sol, il est essentiel de choisir le bon emplacement pour effectuer la mesure :

  1. Éviter les zones ombragées ou trop ensoleillées : La température du sol peut varier en fonction de la lumière directe ou indirecte qu’il reçoit. Il est donc conseillé de choisir un endroit où l’exposition solaire est moyenne.

  2. Tenir compte de la végétation environnante : Les plantes et les arbustes peuvent influer sur la température du sol, notamment par l’effet de couverture qu’ils procurent. Si possible, choisir un endroit libre de toute végétation dense.

  3. Rester loin des structures artificielles : Les bâtiments, murs, clôtures, routes peuvent modifier localement la température du sol. Prendre une mesure suffisamment éloignée de ces éléments.


Un emplacement optimal vous permettra d’avoir une mesure beaucoup plus précise de la température.

Procéder à la prise de température


Une fois que vous avez choisi le bon emplacement, il est temps de procéder à la mesure de la température à l’aide de votre thermomètre de sol :

1. Préparer le sol


Pour garantir des résultats fiables, il est nécessaire d’enlever les débris, pierres et autres objets présents sur la zone où vous allez prendre la mesure.

2. Insérer la sonde ou pointer le thermomètre infrarouge


Si vous utilisez un thermomètre à sonde, enfoncez délicatement la tige dans le sol jusqu’à ce que la partie inférieure de la protection en plastique touche la surface du sol. Il est important de ne pas exercer une pression trop importante pour ne pas fausser la lecture.

Dans le cas d’un thermomètre infrarouge, placez-vous à une distance raisonnable du sol (environ 30 centimètres) et dirigez le capteur vers la zone de sol que vous souhaitez mesurer.
lire  Tuyau d'arrosage - Comment utiliser un tuyau d'arrosage de manière efficace pour arroser à distance ?

3. Laisser le temps au thermomètre de stabiliser sa mesure


La plupart des thermomètres ont besoin d’un peu de temps pour stabiliser leur lecture. Attendez quelques secondes avant de noter la température.

4. Réaliser plusieurs mesures


Afin d’obtenir une mesure représentative de la température du sol, il est recommandé d’effectuer plusieurs prises de température à différents endroits de votre jardin. Notez toutes les températures et faites ensuite une moyenne pour obtenir une valeur globale.

Interpréter les résultats


Après avoir obtenu vos mesures, vous pouvez les utiliser pour mieux comprendre les conditions de votre jardin :

  • Température du sol trop basse : Si la température reste inférieure aux besoins des plantes que vous cultivez, vous pouvez envisager de les protéger avec un paillis ou un voile d’hivernage pour conserver la chaleur du sol.

  • Température du sol trop élevée : Dans ce cas, prévoir (en respectant les besoins de chaque plante) un arrosage plus fréquent (matin et/ou soir) pour rafraîchir le sol. Pour limiter l’évaporation, il est également possible d’utiliser du paillage organique comme la paille, les copeaux de bois ou les coques de cacao.

  • Température du sol optimale : Vous avez réussi à créer les conditions parfaites pour vos cultures ! Félicitations, vous pouvez désormais profiter pleinement de votre jardin, en sachant que vous œuvrez pour une croissance optimale de vos plantes.


Pour conclure, le thermomètre de sol est un outil essentiel pour tous les jardiniers soucieux de contrôler la température du sol. En suivant ces étapes simples, vous serez en mesure d’obtenir des mesures précises et d’utiliser ces informations pour améliorer les conditions de croissance de votre jardin.
melwynn

Top Infos

Coups de cœur