AccueilPlantationsComment assurer l'enracinement efficace lors du marcottage ?

Comment assurer l'enracinement efficace lors du marcottage ?

L’enracinement est une étape cruciale dans le processus de reproduction végétale par marcottage. Il permet d’obtenir des plants robustes et vigoureux à partir d’une simple branche. Pour assurer un enracinement efficace lors du marcottage, il convient de suivre certaines étapes essentielles et d’utiliser des techniques adaptées.



Choisir la bonne méthode de marcottage



Il existe plusieurs méthodes de marcottage qui s’adaptent à différents types de plantes et de situations. Voici trois principales méthodes disponibles :




  1. Marcottage aérien : consiste à stimuler l’apparition de racines sur une partie aérienne de la plante pour ensuite séparer cette partie enracinée et en faire un nouveau sujet indépendant. Cette technique est particulièrement adaptée aux plantes tropicales et à celles présenteant des segments.

  2. Marcottage au sol : consiste à enterrer directement une portion de tige ou une branche basse pour favoriser l’enracinement. Ce type de marcottage est approprié pour les arbustes à fruits et les plantes rampantes.

  3. Marcottage en serpette : c’est une variante du marcottage au sol, où la base d’un rameau est couverte de terre en formant un arc. Idéal pour les branches longues, flexibles et retombant légèrement vers le sol.



Sélectionner la branche idéale pour le marcottage



Le choix de la branche à utiliser est primordial pour réussir un enracinement efficace lors du marcottage. Pour augmenter les chances de succès, il est conseillé de choisir une :

lire  Les secrets d'une plantation réussie pour vos fruits exotiques



  • Branche vigoureuse, saine et bien développée.

  • Branche sans plastira ni feuilles déficientes.

  • Tige ayant entre six mois et un an, car elle associe jeunesse et maturité permettant de garantir un bon potentiel d’enracinement.



Préparation de la branche choisie



Avant de procéder au marcottage, il est recommandé de préparer correctement la branche. Voici quelques étapes à suivre :




  1. Nettoyer la zone de l’écorce où se fera le marcottage afin de faciliter l’apparition des racines.

  2. Sur la tige choisie, supprimer les feuilles situées à proximité de la zone de contact avec la terre, du milieu du segment concerné.

  3. Réaliser une incision en biseau sur la branche, juste en-dessous d’un nœud (point de départ des pousses et des racines), pour stimuler l’enracinnement.



Réalisation du marcottage



Une fois la branche sélectionnée et préparée, on peut passer à la réalisation du marcottage. Les étapes varient en fonction de la méthode choisie :



Marcottage aérien




  • 1. S’assurer d’avoir un point précis où les racines vont apparaître sur la tige, par exemple à l’aide d’une ligature ou d’un élastique.

  • 2. Sur cette zone, enlever environ 1 cm d’écorce tout autour de la branche. Pour cela, utiliser un couteau propre et désinfecté. L’objectif est d’exposer le cambium (couche responsable de l’apparition des nouvelles racines) sans abîmer le bois sous-jacent.

  • 3. Appliquer de l’hormone de bouturage pour favoriser le développement des racines.

  • 4. Enrober la zone traitée de mousse humide ou de tourbe, puis envelopper fermement dans du film plastique ou dans une poche plastique transparente. Bien fermer le sachet avec du scotch ou de la ficelle aux extrémités de la surrande d’écorce prélevée. Ne pas étouffer le sommet de la pousse qui va*brouiller*

  • 5. Patienter quelques semaines, voire plusieurs mois selon le type de plante, et vérifier régulièrement l’apparition de racines.

lire  Comment choisir des outils de jardin adaptés aux enfants pour les initier au jardinage ?


Marcottage au sol




  • 1. Creuser un sillon de quelques centimètres de profondeur.

  • 2. Poser la partie de la branche à enraciner sur ce sillon et recouvrir correctement avec de la terre. Ne pas enterrer le bout de la pousse qui doit rester aérienne.

  • 3. Maintenir la branche en contact avec le sol, par exemple avec des pierres ou des arceaux métalliques. Bien tasser pour favoriser l’enracinement.

  • 4. Arroser régulièrement et conserver un sol humide autour de la zone d’enracinement.

  • 5. Patienter plusieurs semaines ou mois (selon la plante) avant de vérifier si des racines se sont développées.



Marcottage en serpette




  • 1. Préparer une tranchée dans le sol, en forme de V.

  • 2. Placer le centre du segment préalablement mis à nu dans la tranchée. C’est ce point qui sera en contact avec le sol.

  • 3. Combler le fond de la tranchée avec une légère couche de terre, tout en maintenant la branche en place.

  • 4. Maintenir humidité du sol pendant toute la période d’enracinement. »

  • 5. Patienter quelques semaines à quelques mois, selon la plante, avant de détacher le plant obtenu du pied-mère. ». »



En suivant ces étapes et conseils, il est plus facile d’assurer un enracinement efficace lors du marcottage. Ce process…

melwynn

Top Infos

Coups de cœur