AccueilPermacultureComment faire des lasagnes en permaculture ?

Comment faire des lasagnes en permaculture ?

Avec la permaculture, il est possible de concevoir un jardin respectueux de la nature, tout en étant efficace et productif. La technique des « lasagnes » permet notamment de cultiver légumes, fruits et fleurs sans labourer ni retourner la terre, à l’image d’une butte de permaculture. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment réaliser une lasagne de permaculture dans votre propre jardin.



Qu’est-ce qu’une lasagne de permaculture ?



Le terme « lasagne » fait référence à l’empilement de couches successives de matériaux organiques qui vont se décomposer lentement et nourrir les plantes, tout en assurant une meilleure structure du sol, une bonne aération et un bon drainage. En plus de favoriser la vie du sol, ce système limite les besoins en engrais et en amendements, facilite le travail du jardinier et améliore la production.



Matériaux utilisés pour construire une lasagne de permaculture



Il faut d’abord rassembler divers matériaux organiques qui seront utilisés pour composer les couches. Voici quelques exemples :




  • Déchets verts azotés : Ce sont principalement les épluchures de légumes, les tontes de gazon, les déchets de cuisine (crustacés, coquilles d’œuf) et les feuilles vertes. Ils vont apporter de l’azote au sol et constituer une bonne source de nourriture pour les micro-organismes présents dans le compost.

  • Déchets bruns carbonés : Ce sont essentiellement les feuilles mortes, la paille, le foin, les copeaux de bois, les petits branchages et les cartons non imprimés. Ils apportent essentiellement du carbone au sol et vont permettre de structurer l’ensemble des couches.

  • Terreau et compost : Il s’agit d’un mélange riche en humus, constitué notamment de déchets végétaux décomposés. Ces deux éléments vont ajouter de la vie (micro-organismes) et des nutriments au sol.

  • Paillage : Fait principalement de paille ou de broyat de bois, il permettra de recouvrir la dernière couche pour protéger le sol contre l’érosion, conserver l’humidité et limiter le développement des semences indésirables.

lire  Comment gérer son temps et ses efforts de manière efficace dans un jardin en permaculture ? - Gestion du temps et de l'effort.


Créer une lasagne de permaculture étape par étape



Voici les différentes étapes à suivre pour construire votre propre lasagne :



1. Choisir l’emplacement et préparer le terrain



Il est essentiel de choisir un emplacement adapté, en tenant compte de l’exposition au soleil, du type de terre, de la facilité d’accès au jardin et des besoins des plantes que vous souhaitez cultiver. Ensuite, enlevez éventuellement les herbes et légères racines en surface, sans retourner le sol.



2. Installer une première couche de déchets bruns carbonés



Cette couche a pour fonction d’étouffer les herbes et autres adventices existantes sur la planche vide. Disposez une épaisse couche (10 à 20 cm) de carton non imprimé ou de journaux déchirés au sol sur toute la surface à cultiver. Humidifiez-les légèrement pour faciliter leur décomposition.




3. Ajouter des couches alternées de déchets verts azotés et déchets bruns carbonés



Au-dessus de cette première couche, placez alternativement des couches de déchets verts et de déchets bruns, comme si vous prépariez un mille-feuille. Essayez de conserver une certaine proportion entre ces deux types de déchets, idéalement deux tiers de déchets bruns pour un tiers de déchets verts. N’hésitez pas à humidifier chaque couche au fur et à mesure pour accélérer la décomposition.



4. Mettre la dernière couche de terreau et compost tamisé



Pour finir, ajoutez une dernière couche composée d’un mélange de terreau et de compost bien tamisé. Cette couche servira notamment à accueillir les plants ou les semences que vous souhaitez cultiver dans votre jardin de lasagne.



5. Couvrir le tout d’un paillage adéquat



Recouvrez la dernière couche avec un matériau de paillage, qui pourra être de la paille, du broyat de bois ou des copeaux à décomposition lente. Le paillage protège le sol contre l’érosion, conserve l’humidité et limite le développement des adventices.

lire  Comment faire de la permaculture dans son jardin ?


Entretien et évolution d’une lasagne de permaculture



Pendant les premières semaines, la lasagne aura tendance à s’affaisser au fur et à mesure que les couches se décomposent. Pour compenser cette dégradation naturelle, il est recommandé d’ajouter régulièrement du compost et/ou de petits apports de matière organique sur certaines zones qui demandent une attention particulière. Par la suite, laissez travailler les micro-organismes du sol pour assurer un entretien minimal de votre lasagne végétale : arrosage, ajout de déchets végétaux et suppression manuelle des plantes indésirables suffiront.



Dans un jardin en permaculture, la technique des lasagnes constitue une méthode efficace et écologique pour cultiver sans labour ni engrais chimiques. Elle favorise la fertilité du sol, facilite le travail du jardinier et améliore la production grâce à un équilibre entre les matériaux utilisés et une bonne gestion des déchets. Essayez-la dès ce printemps pour transformer votre potager en un véritable écosystème respectueux de l’environnement !

melwynn

Top Infos

Coups de cœur